Anthropedia 2019-01-07T13:51:46+02:00

La Fondation Anthropédia USA

Sensibilise et éduque les gens sur la santé et le bien-être durable. Vous trouverez dans ce chapitre de nombreux éléments extraits du site américain anthropedia.org
Bien sûr, la plupart des éléments est fort utile pour comprendre aussi la nature de l'AFCVie.

Le nom Anthropédia signifie littéralement éduquer (pedia en grec) et l’être humain (anthropos). Ainsi, depuis 2004, Anthropédia applique une approche fondée sur des données probantes concernant la santé et le bien-être pour aider les gens et les collectivités, cela principalement par l’éducation, l’art, etc.

En utilisant nos ressources pédagogiques uniques, nous souhaitons promouvoir une santé et un bien-être durables, et diminuer les taux de maladies liées au style de vie et au stress grâce à la recherche scientifique et l’éducation. Nous aidons à préparer les personnes à affronter les défis probables et ceux encore moins connus du 21ème siècle.

En effet, le bien-être est beaucoup plus qu’un luxe ; notre quête de sens, notre recherche d’objectifs et de bien-être sont une partie essentielle de ce qui nous rend humain. Apprendre à développer un état de santé et de bien-être est indispensable pour le progrès de l’homme.

«Sans cela, il n’est pas de vie, mais juste de la survie».

Découvrir l’utilité d’Anthropédia :
En apprenant à vivre de manière plus saine et sobre, plus
satisfaisante et épanouie grâce à notre formation de base, prévue pour s’échelonner sur une année.

Programme sur la résilience et le bien-être :
Enseigner  un bien-être durable grâce au programme de certification de coach bien-être. Ce programme s’adresse à tous et en particulier aux professions d’aide à la personne telles que soutien psychologique, conseil, aide sociale, santé communautaire et éducation.

Programme de certification de coach bien-être :
Etablir ensemble un partenariat pour former votre personnel : nous collaborons avec des organismes à but non lucratif et des écoles qui aident les populations en difficultés dans le but de former leur personnel et d’améliorer leurs programmes.

Programme de formation pour les collectivités et autres organismes :
Utiliser notre test ITC (Inventaire du Tempérament et du Caractère) dans votre recherche.

Programme de formation sur l’ITC : pour en savoir plus sur l’ITC et comment l’utiliser

Qui sommes-nous?
La fondation Anthropédia est une association pédagogique et culturelle créée en 2004 par le Dr. Lauren Munsch Dal Farra (MD- cardiologie), le Dr. Sita Kedia (MD neurologie-pédiatrie), et le Dr. Kevin Cloninger (Education – PhD sciences de la communication). Elle est originaire et toujours basée à St. Louis dans le Missouri, et dispense des cours et stages de formation proposés dans divers autres pays. Elle est pilotée par un conseil d’administration et un institut de recherche.

Qui peut recevoir la formation Anthropédia?
Les personnes (en particulier “créatifs culturels”: voir plus bas*) cherchant à améliorer leur bien-être personnel. Les professionnels d’aide à la personne (par ex. les conseillers, travailleurs sociaux, agents de santé, agents sanitaires des collectivités, éducateurs) cherchant à devenir coach dans le but d’enseigner une voie vers le bien-être. Les organismes à but non lucratif et les écoles (par ex. des organisations aidant les populations à risque) cherchant à améliorer leurs programmes et apprendre à leur personnel comment cultiver le bien-être en soi et aider les autres à en faire de même.

Focus sur les « créatifs culturels »

En Amérique du Nord : Après avoir mené une enquête auprès d’environ 100 000 personnes pendant treize années, l’équipe dirigée par le sociologue Paul H. Ray et la psychologue Sherry Ruth Anderson a identifié, « au cœur de la société américaine, un courant culturel radicalement nouveau ».

En France : L’émission « Terre à terre » France Culture, interroge les auteurs qui ont mené en France, la même enquête :
Cette étude américaine a mis en lumière de nouvelles valeurs dans lesquelles certaines personnes se reconnaissent. Trois familles principales de personnes sont apparues :

  • les modernes,
  • les traditionalistes,
  • les « Créatifs Culturels ».

C’est la concomitance d’un certain nombre de valeurs chez des personnes, qui définissent le concept de Créatifs Culturels.

En général, les Créatifs Culturels passent inaperçus dans les médias. Ce sont des gens qui ne sont pas bruyants, qui retroussent les manches et agissent. Ils mettent leur intérêt dans la cohérence de leurs valeurs au quotidien.

Ceux qui ont mené l’étude, connaissent le nombre des Créatifs Culturels : c’est 17% des personnes en France, plus une famille très proche de 21%, soit au total 38% des français.

Une des caractéristiques actuelles des Créatifs Culturels c’est qu’ils s’ignorent eux-mêmes.
En fait pour le profil type robot du Créatif Culturel il faut présenter 6 dimensions et ce qui est important c’est que cela soit de façon concomitante.

  1. La première dimension, c’est le respect de l’environnement et l’intérêt pour des pratiques de santé dites naturelles voire complémentaires.
  2. La reconnaissance de l’importance du rôle des femmes dans la société.
  3. La prise de distance par rapport au besoin de paraître et d’avoir (ostentation).
  4. L’intérêt pour le développement personnel, voire une dimension spirituelle dans ce développement personnel. C’est sur ce point 4 que se différencient les Créatifs Culturels et les Créatifs Alternatifs.
  5. L’implication sociétale avec vraiment du comportement avec engagement.
  6. L’ouverture culturelle ou le multiculturalisme

Actuellement il faut savoir que cette étude est confirmée également en Italie, en Allemagne, en Hongrie, aux Pays-Bas, en Norvège et au Japon.

Les Créatifs Culturels sont prêts pour mettre en cohérence leurs actes et leurs valeurs à renoncer à une certaine marge de confort ou de consommation pour vivre une vie plus simple…
C’est une forme de maturité, une prise d’autonomie par rapport aux grands cadres institutionnels qu’on a connu et en particulier les Créatifs Culturels se créent leur propre culture. Ce sont des gens assez instruits qui cherchent l’information, vérifient l’information et qui sont capables de se déterminer eux-mêmes avec leurs propres repères, dans chaque question, donc ils sont forcément plus autonomes.

Les Créatifs Culturels fonctionnent dans une forme plutôt de réseau que de hiérarchie surtout pas pyramidale.
Ce sont des gens qui ont tous fait des démarches suivies de stages ou des formations de développement personnel (de l’ordre de 79% des Créatifs Culturels qui ont suivi un stage ou une formation) dont une grande partie attestent que cela a apporté un changement important dans leur vie.

C’est l’aspiration des gens à se relier à des dimensions qui les dépassent, que ce soit à travers la nature, ou à travers un contact personnel à ces autres dimensions.
Les Créatifs Culturels ont cette recherche de manière autonome individuelle, hors cadre institutionnel.
Ils peuvent suivre différentes démarches au cours de leur vie à différentes périodes et faire leurs propres synthèses.

L'Institut Anthropédia

L’institut Anthropédia est le comité consultatif scientifique et éducatif de la fondation qui contribue à la création des programmes d’études, des ressources pédagogiques et des programmes de formation.
Il est composé d’une équipe pluridisciplinaire de médecins, psychiatres, neurologues, professeurs, psychologues, philosophes, écologistes, éducateurs, professeurs de danse et danseurs, experts du mouvement et autres professionnels accomplis.
Tous s’intéressent en particulier aux stratégies de la promotion du bien-être et de la santé dans leurs domaines respectifs.
L’institut crée donc des programmes de formation sur le bien-être, des programmes complets de cours, et des ressources éducatives connexes telles que DVD, livres et CD audio visant à favoriser un comportement sain et sobre, une conscience de soi, la résilience psychophysiologique et des émotions positives.
L’institut Anthropédia a également la fonction de former les cadres nationaux ayant en charge la diffusion des programmes dans leurs pays respectifs.
L’Institut dispense aussi le niveau de la formation de Coach Bien-Etre réservé majoritairement aux professionnels de la santé corps-esprit : psychiatres, psychologues, etc. ainsi qu’aux Coachs Anthropédia aguerris (mention « très bien » + 3 années d’ancienneté dans le coaching avec une vingtaine de clients).

Le champ d’action de l’Institut :

  • Il pratique la veille scientifique en ce qui concerne ses domaines propres.
  • Il permet ainsi l’actualisation permanente des cours.
  • Il participe à la progression de la science du Bien-Etre et de son test central l’ITC.
  • Il forme les personnes aptes à utiliser et à délivrer l’ITC dans chaque pays : chercheurs, thérapeutes de 3ème niveau, etc.
  • Il forme les enseignants qui ont en charge de délivrer les cours de coaching dans les différentes académies du monde.
  • Il forme les superviseurs des coachs CIDS.
  • Il actualise et diffuse dans le monde la « News-letter » Anthropédia ainsi que les points essentiels de sa veille technologique globale à l’attention des coachs Anthropédia abonnés à ce service.
  • Il pilote les voyages d’immersion culturelle et en élabore les contenus.

Quelques membres de l'Institut

Robert Cloninger, M.D. 
directeur, professeur Wallace Renard de psychiatrie, professeur de psychologie et génétique, et directeur du Centre pour le bien-être à l’Ecole de médecine de l’université de Washington à St. Louis, Missouri.

Nigel C. Lester, M.D. 
chercheur, clinicien et enseignant en psychiatrie, au centre pour le bien-être à l’Ecole de médecine de
l’université de Washington à St. Louis, Missouri. Ancien directeur clinique adjoint.

Helen Herrman, M.D. 
directrice du Centre collaborateur de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour la recherche et la formation en santé mentale à l’Université de Melbourne.

Juan Mezzich, M.D., Ph.D. 
ancien président de l’Association mondiale de psychiatrie, professeur de psychiatrie et directeur du Centre international pour la santé mentale à l’École de médecine Mont Sinaï à New York.

Peter Lewton-Brain, D.O.
docteur en ostéopathie et directeur de l’Association Danse Médecine Recherche de Monaco (ADMR)

Dan German Blazer, II, M.D., M.P.H., Ph.D. 
professeur J.P. Gibbons de psychiatrie et de sciences comportementales, et professeur de médecine communautaire et familiale au Centre médical de l’Université Duke.

Susan Katzman, M.A. 
présidente du conseil d’administration, National Career Academy Coalition.

Amy L. Masko, Ph.D. 
professeur adjointe, département d’anglais, Université de Grand Valley State.

Christy M. Moroye, Ph.D. 
professeur adjointe de l’Educational Foundations and Curriculum Studies à l’Université du nord du Colorado.

Bruce Uhrmacher, Ph.D. 
professeur en sciences de l’éducation, Collège Morgridge des sciences de l’éducation, Université de Denver.

Todd Breyfogle, Ph.D. 
directeur de séminaires, Institut Aspen.

Mehmet Dokucu, M.D.,Ph.D.
chercheur – enseignant en psychiatrie à Northwestern University – Chicago

D’autres membres de l’Institut en France et autres pays sont plus orientés vers les sciences de la matière, les disciplines artistiques, corporelles, philosophiques, etc. Faute de place, nous ne pouvons les nommer tous, qu’ils veuillent bien nous en excuser!

La Fondation est administrée par un Conseil d'administration
dont ci-après quelques membres

S.A.S Albert II
Prince de Monaco

Madame Catherine Erb 
développement philanthropique.

Sir Michael J. Smurfit, Ph.D.
ancien président, Jefferson Smurfit Corporation.

Madame Lauren E. Munsch Dal Farra 
M.D., cardiologue, fondatrice Anthropédia, présidente du conseil.

Madame Sita Kedia, M.D., MPH 
vice-présidente ; professeur adjointe en neurologie pédiatrique.

Kevin M. Cloninger, Ph.D. 
fondateur et directeur général d’Anthropédia.

Les champs d'action d'Anthropédia

Qu'est-ce que le bien-être durable ?

Le bien-être durable désigne un état d’une personne qui selon Anthropédia permet en tout premier lieu de bien vivre au quotidien, mais également d’être en mesure de faire face aux probables complexités et défis de la vie du 21ème siècle.
Nous avons tous vécu des moments où l’on s’est senti bien pendant quelques temps pour voir assez vite réapparaître les mêmes problèmes. Nous devons donc apprendre à changer en profondeur nos conceptions, comportements et styles de vie pour mettre un terme à cette fatale cyclicité. Pour cela, il faut aborder simultanément l’être dans sa globalité : corps, pensée, psyché, car il n’est pas chose aisée de vivre pleinement le présent tout en gardant la conscience du futur compliqué qui se construit jour après jour devant nos yeux.

Comment bien vivre ?

En surface, rester en bonne santé semble relativement simple : bien manger, faire de l’exercice physique, ne pas fumer, ni se droguer, boire très modérément, avoir des pensées positives, et procéder régulièrement à des examens de santé.
Cependant, la réalité est bien plus complexe car nos santés physique, mentale et spirituelle sont intimement interdépendantes, et de plus  liées à la santé de la société et à l’écologie de la planète. Nous devons donc aborder simultanément l’esprit et le corps si nous voulons bien vivre.
Notre état d’esprit influence notre corps, mais notre corps influence aussi notre esprit. Voyez comme il est difficile d’avoir un point de vue éclairé sur la vie quand on est malade ou fatigué. Si nous voulons un bien-être durable, il nous faut aborder simultanément la personne dans sa globalité.
Notre corps et notre esprit, parce que vieux de centaines de milliers d’années,  ne se sont pas complètement adaptés au 21ème siècle ; nous risquons de plus en plus de ressembler à des Néandertaliens entrant dans un supermarché. Face à notre monde en rapide évolution, notre corps et notre esprit sont stressés comme ils ne l’ont jamais été jusqu’à présent. Ces problèmes nous rendent malades de manière surprenante. Les médecins et scientifiques appellent enfin cela des maladies modernes liées au style de vie et au stress. Citons la toute dernière qui vient d’être baptisée : la « solastalgie* ».

* La solastalgie est un néologisme inventé en 2003 par le philosophe Glenn Albrecht. Du latin « solacium » ou « solari » qui renvoie au confort ou à la consolation que l’on trouve face à des événements stressants, et du grec « algia » qui signifie « douleur », la solastalgie correspond à une douleur psychique ou existentielle causée par les changements environnementaux. C’est la douleur que l’on expérimente lorsqu’on reconnaît que le lieu dans lequel on vit et qu’on aime est endommagé. Ce terme est inspiré de celui de nostalgie mais s’en distingue par le fait que les personnes qui éprouvent de la solastalgie sont encore dans leur environnement.

Micro lexique du bien-être Anthropédia

Ce lexique permet de clarifier un certain nombre de concepts vus sur le site internet et dans nos ressources

Approche intégrative :

Une approche intégrative du bien-être tient compte de tous les facteurs affectant la santé et le bien-être humains, et analyse leur interaction. Ceci inclut une approche interdisciplinaire et une compréhension globale des interactions dans la personne (physique), ses pensées (mentale) et sa psyché (spirituelle).

Coaching intégratif :

Ce genre de coaching prend en compte la personne dans sa globalité – corps, pensées et psyché – et tient compte des interactions et interdépendances de ses trois aspects. Le programme de certification de coach bien-être Anthropédia forme les coachs dans son approche intégrative du bien-être.

Preuve(s) concrète(s) :

Il ne fait pas l’unanimité  que les “preuves à l’appui” soient les seuls moyens d’évaluer la force d’une approche ou d’un programme. On peut donner plusieurs sens à l’expression : « Preuve(s) concrète(s) ». En clair, il s’agit d’un programme basé sur des données probantes qui montrent l’efficacité. Cela peut aussi indiquer que le programme ou traitement est basé sur des essais comparatifs aléatoires, qui démontrent que le résultat d’un groupe de traitement actif est meilleur que celui d’un groupe « contrôle ». Les programmes d’Anthropédia reposent sur des données probantes (se reporter aux études statistiques des effets de la formation sur la personne). 

La psyché :

La “psyché” fait référence à cet aspect de nous-mêmes qui nous pousse à chercher quelque chose au-delà du moi, quelque chose d’élevé. Certains l’appellent notre source de sagesse et de compréhension intuitive ; d’autres l’appellent la conscience, et d’autres, l’âme.

Le bien-être durable :

Ceci se rapporte à un état qui nous permet de faire face aux défis probables de la vie du 21ème siècle. Nous avons tous vécu des moments lors de rencontres, par exemple, où l’on s’est senti bien pendant quelques instants uniquement pour voir réapparaître les mêmes problèmes. Nous pouvons apprendre à changer en profondeur notre conception, nos comportements et style de vie pour mettre fin à ces états cycliques. Pour ce faire, il nous faudra informer l’être entier : le corps, les pensées et la psyché.

L'ITC est un des tests de la personnalité :

L’ITC est un des tests de personnalité les plus avancés et largement utilisés à travers le monde. Le Dr C. Robert Cloninger, professeur Wallace Renard de psychiatrie, psychologie et génétique, a mis au point l’ITC dans les années 80. Ensuite, des études longitudinales sur l’ITC ont approfondi les fondements génétiques, neurobiologiques et le développement de la personnalité humaine. S’appuyant sur cette base solide de recherches effectuées dans de nombreux pays, l’ITC peut être utilisé par des particuliers ou des professionnels pour orienter un traitement, un coaching, un choix d’orientation professionnelle, des interventions, ou simplement en tant qu’outil de conscientisation.

Maladies liées au style de vie et au stress :

Les maladies liées au style de vie et au stress, comme leur nom l’indique, sont ces maladies associées à notre façon de vivre et au stress que nous vivons au quotidien. Il s’agit notamment de l’obésité, le diabète, la dépression, l’anxiété, mais aussi certaines des principales causes de décès comme certains cancers, des maladies cardiaques et maladies respiratoires. Nous assistons actuellement dans le monde entier à une augmentation de maladies liées au style de vie et au stress. Ainsi, l’OMS et d’autres organismes estiment que la dépression est actuellement la seconde cause principale de handicap et il est probable qu’elle devienne la cause principale d’ici une dizaine d’années.

Le Stress

Les causes

Pollution 
Toxines
Sommeil de mauvaise qualité
Changement climatique
Mauvaise alimentation
Manque de lien social
Communication inefficace
Manque d’activité physique 
Instabilité économique et sociétale
Sentiment d’isolement et sans but
Perte de sens
Etc.

Les signes de stress

Problème de concentration
Apathie
Tension musculaire
Irritation cutanée
Maux de tête
Anxiété/angoisse
Colère
Maux d’estomac
Fatigue
Etc.

Les effets

Obésité
Diabète (Type II)
Dépression
Hypertension
Problèmes digestifs
Maladies cardiovasculaires
Anxiété/angoisse
Syndrome de stress post-traumatique 
Burn out
Maladies respiratoires et autres 

Dysfonctionnement du système immunitaire
Etc.

La part de la solution d'Anthropédia

Anthropédia répond à la demande d’une amélioration de la promotion de la santé publique grâce à l’innovation des programmes de formation et des ressources éducatives. Que vous soyez un particulier cherchant à améliorer votre santé, votre bien-être personnel et celui de vos proches, un professionnel cherchant à coacher autrui, ou un membre d’un organisme à but non lucratif ou d’une école, cherchant à former vos collaborateurs et améliorer vos propres programmes, Anthropédia offre un programme de formations pour répondre à vos besoins.

L'approche d'Anthropédia USA

Des organisations mondiales de la santé et les gouvernements réclament de meilleures approches visant à améliorer la promotion de la santé publique dans le but de réduire les coûts des soins de santé et permettre à une population vivant plus longtemps de pouvoir faire des choix, en matière de santé. Les gens malades ou en bonne santé ont besoin d’aide pour modifier leur façon de vivre. Nos programmes de formation utilisent une approche innovante de la santé et du bien-être pour répondre à cette demande.

Intégrative et pluridisciplinaire :
Notre approche commence par une perspective intégrative et pluridisciplinaire en s’appuyant sur les travaux et l’expertise de notre institut. Cette démarche valorise les aspects physiques, mentaux et spirituels de la santé afin d’aider la personne dans son ensemble.
Ainsi, dans le cursus Anthropédia, plus d’une douzaine de matières sont enseignées et de nombreux exercices proposés pour parvenir à nos objectifs.

Importance de la personne à part entière :
Dans nos programmes de formation nous combinons une formation rigoureuse sur la santé mentale et physique. Nous mettons l’accent sur le bien-être mental plutôt que sur la maladie mentale, en évaluant le tempérament et le caractère des personnes afin de les aider à conscientiser et changer les causes profondes de leurs problèmes et aussi travailler à dépasser leurs difficultés.

La transcendance par le mouvement  :
Nous collaborons avec des thérapeutes, des analystes du mouvement et des chorégraphes pour concevoir et faire vivre et évoluer un programme d’éveil corporel unique en son genre, qui permet aux participants d’approfondir leur compréhension du corps à travers le mouvement, des exercices de coordination, des pratiques de danse contemporaine et tout un savoir ancestral actualisé d’éveil corporel sur la bonne posture, la respiration, la rythmique …

Sciences humaines, art et culture :
De plus, nous étudions le rôle que jouent l’art, la culture et toutes les sciences sociales dans notre santé. Si nous ne comprenons pas comment l’humanité a évolué et a abordé la santé et le bien-être à travers les siècles, nos propres santé et bien-être seront incomplets.
Comme l’écrivait il y a 2 000 ans l’écrivain et homme politique Cicéron dans son ‘’Orateur’’ : “Ignorer ce qui s’est passé avant notre naissance, c’est rester enfant à jamais. Qu’est-ce que la vie humaine si le souvenir des faits anciens ne relie plus le présent au passé?”

Supports vidéos

La série des DVD : "CONNAIS-TOI TOI-MEME"

La série de DVD « Connais-toi toi-même » est l’ossature de la formation sur le bien-être conçue pour contribuer à une meilleure compréhension de soi-même, à mieux gérer son stress, et trouver une plus grande satisfaction dans sa vie. Ce coffret de 16 DVD offre une approche du bien-être mental et physique basée sur les dernières recherches en psychiatrie, psychologie, neurosciences et la santé du corps et de l’esprit, dont des études sur la conscience de soi, la personnalité, la pensée positive et la satisfaction de la vie.
On y apprend grâce à des exposés et de nombreux exercices comment favoriser le calme, la conscience de soi, l’intelligence émotionnelle et la santé corps-esprit. Cette série de DVD figure dans les programmes de formation que nous avons mis au point. Ils sont complétés par des CD audio qui en reprennent l’essentiel.

La série des FILMS : "A TOI ETRE DU FUTUR"

Ces films étudient les vies de personnalités historiques qui ont joué un rôle déterminant dans le développement de la société humaine. A ce jour, nous proposons des films sur Léonard de Vinci, Pétrarque, Homère, A. de Lamartine. Chaque film constitue une merveilleuse compilation d’études de ces personnages et des lieux et époques dans lesquels ils ont maturé.
Ce sont une partie des aliments qui permettent à la série des 16 DVD de bien fonctionner dans les objectifs Anthropédia.

Les programmes de formation aux USA

Programme de certification de coach bien-être (1er et 2ème niveau)

A travers cette formation, l’étudiant puis ses clients découvriront comment cultiver un état de bien-être durable et apprendre comment vivre une vie plus saine et plus épanouie en dépit des turbulences du monde. Les participants doivent suivre sur une année, un cursus d’environ 270 heures. Cette formation, exclusivement en anglais, est prévue pour commencer début 2019. Elle a pour objectifs premiers d’apporter aux professionnels diplômés de la santé corps/esprit, un complément d’outils thérapeutiques amenant à l’approche intégrative de la santé bio-psycho-sociale.

Le programme est le même qu’à l’international.

Formation de 3ème niveau

Exclusivement réservé aux psychothérapeutes, ce 3ème niveau délivré en anglais aux USA, se déroulera pour partie en présentiel, pour partie en ligne.

Formation des coachs superviseurs

Dispensée par l’Institut Anthropédia. Ces superviseurs ont la fonction de conseiller les coachs en tous domaines concernant la pratique et la déontologie du coaching Anthropédia.

Programme US de formation pour organismes, collectivités, associations...

Dans le but d’établir ensemble un partenariat pour former votre personnel et améliorer vos programmes. Nous collaborons aux USA avec des associations, organismes à but non lucratif et des écoles qui aident les populations exposées afin d’augmenter leur efficacité en s’appuyant sur les buts spécifiques de l’organisme, nous pouvons recommander différents programmes.

Programme de formation à l'ITC

Le programme s’adresse aux professionnels diplômés de santé corps/esprit.
Le module, à l’attention des psychiatres et psychologues, mène à l’obtention d’un formidable outil de diagnostic allant jusqu’à l’intégration des différents composants de la personnalité. 
La formation de 3ème année mène en plus à une approche thérapeutique.

Programme de formation à l'ITC (pour les chercheurs)

Objectif : Se familiariser avec le test l’Inventaire du Tempérament et du Caractère (ITC). Ce programme est destiné aux chercheurs intéressés par l’utilisation de l’ITC dans leur travail, en particulier comme outil d’évaluation.

Les organismes que nous épaulons aux USA :

A ce jour, nous avons établi un partenariat avec les associations et organismes de santé à but non lucratif, hôpitaux, écoles et cliniques suivants :

  • Le Centre St. Patrick
  • Le District scolaire Northwest R1
  • Le Centre pour le bien-être à l’Université de St. Louis
  • Le Centre de la reine de la paix
  • Le Centre de Transition de St. Louis
Ces Centres à forte composante caritative, mettent en mouvements coordonnés des milliers de bénévoles et prennent en charge autant de gens en très grandes difficultés.

Focus sur l'ITC

L’Inventaire du tempérament et du caractère : I.T.C  (ou  T.C.I en Anglais) est le test choisi par Anthropédia pour accompagner tout le déroulement de la formation de coach et cela parce que son utilisation revêt plusieurs fonctions importantes :
Dans un premier temps, il fournit un langage commun aux clients et aux coachs pour être en mesure de décrire la personnalité, y compris le style émotionnel des gens (le tempérament) et leurs objectifs et leurs valeurs (par exemple, le caractère). 
Dans un second temps, c’est un outil qui représente une aide pour les clients pour s’observer eux-mêmes, réfléchir sur les observations qu’ils feront de leur personnalité par rapport à leurs problèmes et leurs réussites dans la vie, et par là, permettre une plus grande conscience de soi.
Ainsi, l’ITC est utilisé dans la série des DVD « Connais-toi toi-même », car il est unique parmi les tests de personnalité disponibles, pour évaluer les composantes de la personnalité liées au corps, aux pensées et à la psyché.

  • Les pulsions émotionnelles de l’organisme sont évaluées par le tempérament.
  • Les fonctions d’autorégulation de la pensée sont évaluées par les traits de caractère d’autodétermination et de coopération.
  • Les aspects spirituels du caractère sont évalués par la mesure de la transcendance.

L’ITC est particulièrement efficace dans le développement du bien-être parce qu’il prédit les composantes physiques, émotionnelles, sociales et spirituelles du bien-être.
Les comparaisons avec de nombreux autres tests modernes très variés ont montré que l’ITC était au moins aussi informatif, ou mieux, descriptif, que tout autre test et fournissait plus d’informations que n’importe quel autre test pour prédire le bien-être (Gruzca et Goldberg, 2007; Aluja, Anton & Blanch, Angel, 2011; Van der Heijden, Egger, et Rossi, 2013)

C.R. Cloninger, professeur de psychiatrie de psychologie et génétique, inventeur et développeur du test depuis trente années, a insisté sur le fait que le monde est en constante évolution et que les adaptations d’une personne à ces changements sont créatifs et proactifs. C’est-à-dire que les gens peuvent se modeler et sélectionner leur environnement par des choix qu’ils font grâce à la conscience qu’ils ont d’eux-mêmes. Par conséquent, la personnalité est «l’organisation dynamique en la personne des systèmes psychobiologiques par lesquels la personne modèle un environnement en constante évolution interne et externe, et s’adapte à lui.»

En d’autres termes, nous ne sommes pas nés avec un profil figé de traits de personnalité qui ne changent jamais. Les gens se retrouvent piégés dans des ornières, et quelques traits de personnalité sont plus résistants que d’autres au changement, mais le style émotionnel (c’est-à-dire le tempérament) et nos objectifs et valeurs (le caractère) s’adaptent constamment.  Tout cela est porteur d’espoir pour tous les coachs et leurs clients.

Pour davantage d’informations, n’hésitez pas à consulter le site anthropedia.org